Une histoire de tabac et de licornes : pourquoi tant de tabacs s’appellent Narval

licorne-destroy-tabac-narval

Storytelling de bureau. Michel, responsable iconographique chez Le Toaster et éternel curieux, se retourne un jour vers moi et me demande : « tu n’as jamais remarqué qu’il y a plein de bar-tabac qui s’appellent Narval ?». Euh non.

Et pourtant, il a bien raison. Une simple recherche sur l’occurrence ’tabac narval’ dans Google Maps confirme ses propos. Mais pourquoi donc ? Question difficile car de prime abord, le rapport entre l’animal et le tabac n’est pas évident. Utilisait-on une quelconque matière issue de l’animal comme additif au tabac ? Existerait-il une référence à la corne ?

Rien de tout cela. En vérité, il suffit simplement de retourner quelques dizaines d’années en arrière. Dans les années 60, la marque de Tabac à Pipe Narval, alors très puissante, avait financé l’ouverture de bon nombre de bar-tabacs, qui ont donc tous porté le nom de Narval.

tabac-narval

Aujourd’hui, la marque a disparu, mais les bureaux et bars-tabac ont bel et bien conservé leur nom, comme vestige d’une époque révolue. Un peu comme les bistrots qui s’appellent « Kronenbourg », mais en plus classe.

Bonus confiture : la plupart des bars qui s’appellent « Le Relais » sont généralement situé au niveau des anciennes entrées / sorties des villes (qui se sont depuis considérablement agrandies), les voyageurs y passant généralement la nuit lorsqu’ils faisaient étape dans ces villes.

Source 1
Source 2

, Laisse un commentaire

Cultive également ton style avec notre ami Tostadora.fr