Les Gardiens de la Galaxie : pourquoi c’est absurde (mais génial)

gardians-de-la-galaxie

Tu en entends parler depuis des mois, le Marvel nouveau sort ce jour, après une campagne publicitaire impressionnante. Il s’agit bien sûr des Gardiens de la Galaxie (ou Guardians of the Galaxy).

De quoi s’agit-il ?

D’une équipe de super-héros. Enfin plus précisément d’une bande de criminels qui se sont alliés pour faire régner la justice. Dans cette fine équipe, tu peux compter un terrien un peu teubé (Peter ‘Star-Lord’ Quill), un tueur en série (Drax the Destroyer), une psychopathe (Gamora), un raton laveur expert en armes lourdes (Rocket Raccoon) et… un arbre (Groot). Oui, un arbre. ET ÇA NE CHOQUE PERSONNE !

Ils font le tour de la galaxie, s’auto-proclamant « Gardiens », ils entrent en conflit avec le Nova Corps (les flics de l’espace), l’équivalent chez Marvel du Green Lantern Corps, en largement moins stylés on est d’accord.

Mais tout ça, c’est la dernière version des Gardiens qui remonte à 2008, celle utilisée au cinéma et que tout le monde connait presque déjà par coeur. Mais à l’origine, les choses étaient différentes. Les Gardiens de la Galaxie ont été créés en 1969, et constituaient une équipe qui opérait dans une réalité parallèle à celle de l’univers Marvel de base. Ils agissaient au 31ème siècle et avaient été emmenés par un terrien (tiens donc), Vance Astro, qui avait passé 1000 ans à dormir dans une capsule cryogénique.

gardiens-de-la-galaxie-comics-toaster

Le Multiverse (les terres parallèles) est un truc cher aux éditeurs. Alors tu te dis que ça complique tout, que ça fout la merde…oui et non. Certes, ça apporte quelques complications, surtout quand deux personnages de réalités différentes s’entrecroisent. Mais ça aide à développer un univers et ça booste la création sans entacher l’univers de base. Souvent, les éditeurs se cassent un peu les dents, mais ça fait partie du game.

Je l’avoue, je n’ai pas lu la version de 1969 mais j’ai vu certains personnages dans d’autres comics ou même dans les Gardiens de la Galaxie version 2008 que j’ai bien arpenté.

Il faut savoir que la création des Gardiens est une conséquence direct du crossover galactique Annihilation. On croise tous les personnages, et l’objectif de ce récit c’est de réintroduire le personnage Nova et le Nova Corps (des ersatz équivalents de Green Lantern et du Green Lantern Corps de DC Comics).

nova-green-lantern-toaster

On y croise évidemment tous les Gardiens qui feront équipe plus tard :  certains, comme Drax et Gamora, sont vraiment des petits enfoirés, du genre à buter de sang-froid mais qui ont un background touchant. Papa et maman sont morts, il est le dernier survivant de son espèce, des trucs sympas dans le genre.

Alors qu’est-ce qui pousse des mecs tous différents à faire équipe ? La nécessité, certes.

Annihilation-toaster

Globalement, le crossover Annihilation, avait pour point de départ un méchant qui répond au doux nom d’Annihilation. Du genre pas tendre qui t’extermine des peuples complets avec son armée d’insectes géants. Ça découle sur le Phalanx, des nano-organismes, qui vont attaquer le peuple Kree  (des aliens récurrents chez Marvel ) de l’intérieur. Face à ce boxon, Star-Lord se dit : « tiens, on va monter un groupe et on va protéger l’univers de manière pro-active ». Et voilà qu’il recrute l’équipe du film (Drax, Gamora, Rocket et Groot) mais aussi Adam Warlock, un genre de Superman spatio-temporel un peu timbré, et Quasar, une meuf méga-puissante (tu peux pas test). Ils comptent aussi sur le soutien de Mantis, une télépathe, et établissent leur base sur une station spatiale abandonnée. Ils y rencontrent Vance Astro, le mec de l’équipe de 1969 et baptisent leur groupe « Les Gardiens de la Galaxie », en hommage à la première équipe de Vance.

gardiens-de-la-galaxie-2008-toaster

Le revirement

Là où c’est vache, c’est que ces mecs n’ont pas grand chose à faire ensemble. Surtout qu’ils ne tardent pas à apprendre que Star-Lord à forcé Mantis à les manipuler pour rejoindre les rangs de l’équipe : la team se dissout, mais Rocket reforme le groupe, sans Star-Lord et avec Bug (dont je n’ai jamais compris l’utilité, pour être honnête).  De fil en aiguille, et au cours de leurs péripéties, ils finiront par croiser Star-Lord qui réintégrera l’équipe. Ils vont se mettre sur la gueule avec d’autres mecs, tout ça, dans la joie et la bonne humeur.

Et c’est à ce moment que j’ai plus accroché avec Marvel sur les Gardiens de la Galaxie (qui est la série que j’ai le plus lue). Pourquoi Marvel a décidé d’adapter cette équipe au ciné ?

OOGA-CHAKA-OOGA-OOGA

Dans le panel de héros Marvel, beaucoup justifieraient un film avant les Gardiens de la Galaxie. Je trouve ce choix étrange parce que  :

– Ce ne sont pas les plus connus
– Tout se passe dans l’espace et sur d’autres planètes (pas facile à appréhender pour le spectateur lambda)
– Ça coûte cher en animation
– Y a un putain d’arbre qui parle
– Pour toutes ces raisons, on peut donc facilement se planter (aucun rapport avec l’arbre)

Mais Marvel a mis au point une stratégie bien huilée : lancer des films par phases avec un gros film en fin de phase qui reprend tout.

Phase 1:  Avengers. On relance Hulk, Iron Man 1 et 2, Captain America, Thor et à la fin on les réunit tous. BIM ! Dans Avengers, on introduit Thanos et les Chitauris. Donc on part sur les aliens. Donc les Gardiens, c’est logique.

Phase 2 : Iron Man 3 , Captain America 2, Thor 2, les Gardiens de la Galaxie (et j’ai du en zapper).

Tu vois où ça mène ? Moi non plus, parce qu’Avengers 2  part sur Ultron, donc pas un alien. C’est probablement pour aller sur la phase 3, en fait.

marvel-phase-2-toaster

Et pourquoi on adapte les Gardiens, du coup ?

– Pour montrer toute l’étendue de l’univers Marvel
– Parce qu’il y a un gros potentiel humour, et que du coup, des délires dans l’espace, ça passe quand c’est drôle
– Parce qu’il y a un raton laveur badass avec des gros guns qui se gratte les couilles
– Parce que tout cela reste gentiment du gros fan service pour geek attardé
– Parce que ça fait une coupure dans le Marvel super-héros de base
– Parce qu’on a envie de les voir rencontrer les Avengers (et possiblement se mettre sur la tronche)
– Parce qu’il y a des aliens, mais y a aussi des humains

Qu’est-ce qu’on attend du film ?

De se marrer, clairement. Que ça explose de partout et qu’on voit d’autres planètes stylées. Un peu comme quand tu vois Tatooine ou Coruscant et que tu te dis « putain, ça en jette ! ».
J’ai franchement hâte de voir ce que ça donne. Quand tu arrives à rendre crédible un raton-laveur et un arbre en CGI et que ça ne choque personne, tu peux limite tenter un nouveau Howard the Duck.

howard-the-duck-toaster

La prochaine fois, je te ferai l’historique de Green Lantern. Et tu verras que Hal Jordan (joué par Ryan Reynolds) est un gros connard et qu’il est mauvais.

Des bisous.

 

 

, 1 Commentaire

Cultive également ton style avec notre ami Tostadora.fr