Belmondo, ce héros japonais ?

belmondo-japonais-heros

Belmondo, cet emblème tricolore de la virilité souple, du dandysme charmeur, de la phrase-choc ravageuse, de la cascade en hélicoptère et de Roland-Garros, est en fait un super-héros venu tout droit du pays du Soleil Levant.

Enfin presque.

Bébel

Le savais-tu ? Notre bébèl national a servi de modèle au héros de la bande-dessinée Space Adventure Cobra (1978). L’auteur, Buichi Terasawa, inconditionnel de la culture française, s’est inspiré de l’interprète de L’Homme de Rio pour façonner son héros futuriste. Cobra, le bandit de l’espace, reprend le nez cassé et épaté de Belmondo, sa chevelure folle et blonde (parce que tous les Français sont blonds, pour les Japonais), son amour des cigares et des pin-ups, et bien-sûr un sens de l’humour qu’il conserve en toute circonstance. Cobra réemploie ainsi l’archétype du « héros-clown » quasiment inventé par JPB, et qui fera florès dans la littérature imagée japonaise (Nicky Larson ? Spike Siegel ?).

Coboula

Pour l’anecdote, le personnage de Cobra n’a pas à l’origine ce visage particulier: il a en effet subi une opération de chirurgie esthétique (ainsi qu’un lavage de cerveau) afin d’échapper à ses ennemis, la guilde des pirates. Avant, il arborait un visage plus rectiligne et une superbe crinière de jais, genre… Alain Delon ?

Alain Deloin ?

Alain Deloin ?

Enfin, la série de jeux vidéo Castlevania elle-même rend hommage à l’acteur. En effet, la franchise met en scène une famille de chasseurs de vampire, les Belmont, éternellement opposée à Dracula. Or, il s’avère que la graphie nipponne originelle établit clairement que le nom de la famille est en fait « Belumondo ».

La preuve en image

La preuve en image

Haa, entre les James Bond futuristes et les chasseurs de vampires médiéval-fantastiques, Jean-Paul a décidément retourné pas mal de cerveaux de l’autre côté du globe. Toc toc, badaboum, comme on dit.

Bonus marmelade: Cobra n’a pas seulement emprunté le visage et le personnage de Belmondo. Il a aussi repris la trame de Souvenirs à vendre, une nouvelle de Philipp K. Dick adaptée au cinéma sous le titre de Total Recall.

Bonus confiture: Belmondo a aussi servi de modèle à Moebius pour son  Captain Blueberry, pendant quelques albums.

Hyper cordialement,
NXF 

, 1 Commentaire

Cultive également ton style avec notre ami Tostadora.fr