Le jeu le plus vendu des années 80 est un exercice de géométrie

rubiks-cube-jeu

Impossible, après avoir lu le titre de ne pas penser à Thalès, Pythagore et tous ces enc* de Grecs #pléonasmediffamatoire qui t’ont fait passer de sales quarts d’heure sur les bancs du collège.

Et pourtant, c’est un Hongrois au doux nom d’Erno Rubik qui est le responsable de l’exercice de mathématique le plus connu au monde. Erno était professeur d’architecture à Budapest dans les années 70 quand il décida de construire un cube en 3 dimensions dont les faces peuvent bouger sur 3 axes sans se désolidariser pour l’expliquer à ses étudiants. Son ami professeur de mathématiques trouva que l’idée était bonne et lui conseilla de la commercialiser. Je les ai toujours imaginés prenant cette décision avec un muffin au chocolat et une briquette de lait, ne me demande pas pourquoi.

Lunch_rubik_toaster_fake

Ceci est une reproduction du déjeuner entre Erno et son ami (sans les briques de lait)

Le « Magic Cube » était né (c’est son premier nom). Rencontrant un franc succès en Hongrie, M. Rubik vendit ses droits à Ideal Toys, un producteur de jouets américain. Comme quoi, mettez des couleurs bariolées à l’instrument de torture le plus complexe et vous serez sûrs d’en vendre des millions. Fiou

, Laisse un commentaire

Cultive également ton style avec notre ami Tostadora.fr