Pourquoi dit-on « Bête comme chou » ?

bête comme chou

Après la Lune, parlons de choux. Autant le chou peut être synonyme de mignon, autant il a un sens caché beaucoup moins sexy.

L’expression « Bête comme chou » ne vient pas d’une allusion au côté immobile et à priori pas très intelligent du légume. Dommage, c’était plausible (quoique j’aime bien parler philo avec les choux, mais seulement quand j’ai oublié mes cachets).

Dans l’argot du XIXe Siècle, le chou désigne la tête (« se prendre le chou », toussa toussa), mais également la partie de ton corps qui est en contact avec ta chaise (oui, tes fesses). Donc si tu te faisais traiter de « bête comme chou » en 1863, tu étais en droit de mal le prendre.

L’expression a donc par la suite changé de signification, car elle ne fait plus référence à la bêtise d’une personne mais d’une tâche. Sous-entendu que si quelqu’un d’aussi stupide qu’un fessier y arrive, tu devrais probablement t’en sortir.

Tant qu’on est dans le thème, cela t’aura peut-être fait penser à l’Homme à Tête de Chou de Gainsbourg. Donc je t’arrête tout de suite, ce n’est pas à prendre comme synonyme de « l’homme à tête de c*l » (même si j’aime beaucoup l’idée). Non, le narrateur de l’album travaille en réalité pour un  mauvais journal, que l’on appelle « feuille de chou » en argot (« la feuille de chou a scandale / qui me donnait le beefsteak »). Et à la base, Gainsbourg a surtout été inspiré par une sculpture  de Claude Lalanne.

homme-tete-de-chou

Ah oui, et pour finir, qu’en est-il de l’expression « être dans les choux » ? Là encore, aucun rapport avec le légume. Il suffit de la lire autrement, car elle s’écrivait à l’origine sous cette forme « être dans l’échoue ». Le temps s’est occupé du reste.

Sur ce, je vais ramener ma fraise ailleurs.

Prend soin de toi,
LCS

Source Iconographique

, Laisse un commentaire

Cultive également ton style avec notre ami Tostadora.fr

Dans le même goût :

  • Pourquoi dit-on « Con comme la Lune » ?25 avril 2018 Pourquoi dit-on « Con comme la Lune » ? Cette pauvre Lune est rarement l'objet d'expressions valorisantes, que ce soit pour elle ou pour les personnes désignées. Par exemple, "Con comme […]
  • Boute en train : un métier d’avenir28 mai 2015 Boute en train : un métier d’avenir Les conversations de bureau ont cela de magique qu’elles peuvent soudainement passer d’une simple boutade à une explication enflammée des modes […]
  • Être dans le coaltar, c’est assez dangereux, en fait.21 octobre 2014 Être dans le coaltar, c’est assez dangereux, en fait. Si comme moi tu ne fais pas preuve de "fraîcheur matinale", tu connais l’ensemble des expressions consacrées au sujet. Avoir la tête dans […]
  • Grammaire-Nazisme : « Au Temps pour Moi ! »20 mai 2015 Grammaire-Nazisme : « Au Temps pour Moi ! » Aujourd’hui, Le Toaster te démontre à nouveau que la précision est importante, et que oui, tu peux nous traiter de grammar-nazis* : on aime ça […]
  • Second ou Deuxième ? 6 novembre 2014 Second ou Deuxième ? Il y a ces termes qu’on utilise comme synonymes, alors qu’il y a une nuance, voire une différence. C’est le cas du second et du deuxième. […]