Quand l’Islam interdisait les Pokémons.

pokémons-fatwa-arabie

Et là tu te dis : Le Toaster est devenu une ferme à clics, enchaînant les mots-clé racoleurs.

A quand les « vous ne devinerez jamais ce que cette homme a fait avec sa tartine », te dis-tu ? Rassure-toi, nous ne mangeons pas de ce pain là (mouaha), et l’info n’est pas toute neuve.

En 2001, l’Etat d’Arabie Saoudite lançait une fatwa contre les Pokémons, déclarant que ceux-ci étaient « haram », c’est-à-dire allant à l’encontre de l’Islam.

Les raisons ? Eh bien selon le grand Mufti d’Arabie-Saoudite, la collecte et l’échange des Pokémons, notamment via le jeu de cartes, s’apparenterait à un jeu d’argent, interdit par l’Islam. De même, le système de « reproduction » et d’upgrade de Pikachu et ses amis serait basé sur les théories darwiniennes de l’évolution, théories rejetées par les fondamentalistes.

Enfin, la carte du jeu, comportant de nombreuses étoiles à six branches, évoquant « le sionisme et l’Etat d’Israel » a visiblement fort déplu aux autorités. Des gens sympas, bientôt rejoints par leurs confrères du Qatar et d’Egypte.

Les jeux en circulation furent donc saisis et détruits, qu’il s’agisse de jeux de cartes ou de jeux vidéo. Depuis, l’embargo a été levé sur les jeux vidéo, mais reste maintenu sur les cartes, qui étaient la principale cible des autorités islamiques.

Prends soin de toi,
LCS

Source

, 2 Commentaires

Cultive également ton style avec notre ami Tostadora.fr

  • Georges Pompidoux

    Aha, quelques puritains américains, et même l’illustre Familles de France, s’étaient également prêtés au jeu… Certes, moins qu’à la grande époque de pan-dactylo-monstration de Magic L’Assemblée, mais il y a de chouettes docs satano-conspirationnistes à trouver sur la toile à ce sujet ^_^.

    • NXF

      On devrait inventer le jeu « Magic: L’Assemblée Nationale »