10 raisons d’écouter Heavy D

heavy-d

Jamaïcain d’origine, Dwight Errington Myers, mieux connu sous le nom de Heavy D, eut son heure de gloire dans les années 80 et 90, avant de connaître un succès plus relatif.

Doté d’une voix très chaude et d’un flow d’une grande rapidité, Heavy D a su nous dévoiler différentes facettes, que je te présenterai à travers 3 vidéos et trois raisons d’écouter chacune d’entre elles :

La facette féministe : Black Coffee

#1 : Parce que Heavy D dresse tout en justesse le portrait d’une femme de caractère.

#2 : Parce qu’on a beau être féministe, c’est quand même bien de montrer un string ou deux au passage (on n’est pas à une contradiction près, hein).

#3 : Parce que ces chorégraphies sur fond noir avec des vêtements fluo rendent furieusement nostalgique des années 90.

La facette Lover : Is it Good to You ?

#1 : Parce que l’on se croirait dans un film érotique, mais avec de la bonne musique.

#2 : Parce que les femmes ne sont désignées ni par « bitch » ni par « hoe », ce qui mérite d’être souligné.

#3 : Parce que Heavy D assume parfaitement sa façon de danser.

#Bonus : Parce que le morceau a pour base le fameux Mama Used to say, de Junior.

La facette consciente : You can’t see what I can see

#1 : Parce que le Noir & Blanc et le sépia fonctionnent toujours

#2 : Parce que l’instru est rudimentaire et complètement vintage

#3 : Parce que l’on peut se faire une idée de la rapidité dont Heavy D. pouvait faire preuve.

Bonus Track : Jam.

Forcément, quand on a le même producteur (Teddy Riley), on peut se permettre un featuring chez Michael Jackson.

, Laisse un commentaire

Cultive également ton style avec notre ami Tostadora.fr