La Motown : grosses cylindrées et tubes internationaux

motown-temptations-detroit-motortown

La Motown fut une telle usine à tubes que tu en as forcément déjà entendu un, pour peu que les musiques des Jackson Five, Stevie Wonder, Diana Ross, Marvin Gaye, ou plus récemment Ben l’Oncle Soul soient venues caresser tes oreilles.

Il faut dire que rien n’était laissé au hasard : la Motown fut créée pour être d’une efficacité redoutable, avec un objectif pour le moins ambitieux  : produire de la musique noire qui plaise aux blancs et aux noirs, à une époque où les droits des Afro-Américains étaient encore assez restreints. Résultat : des tubes en cascade, des artistes devenus pour beaucoup des icônes, une influence internationale, une esthétique très colorée et une musique Soul réinventée, instaurant les prémices de la Funk et du Disco.

La face plus obscure de la Motown, c’est une production à la chaine comme dans les usines (qui étaient nombreuses à Detroit), des artistes mal payés, des conditions d’enregistrement pas toujours au top (par exemple, Marvin gaye et Tammi Terrell n’ont pas chanté Ain’t No Mountain High Enough le même jour, le studio était installé dans un garage, etc.), et un label qui s’est délocalisé à Los Angeles du jour au lendemain, sans même avoir averti des musiciens qui s’étaient dévoués à la maison de disques depuis près de 15 ans.

Malgré cela, quand tu écoutes What’s Going On, ou Songs in the Key of Life, la polémique s’oublie, le plaisir reste.

Ah oui, et Motown, c’est la contraction de Motor et de Town, le surnom que portait à l’époque la ville de Detroit, berceau de General Motors, où  l’on produisait une bonne partie des voiture américaines. C’était l’âge d’or, à des années lumière de la ville fantôme d’aujourd’hui.

Si tu aimes la Motown et que tu veux en apprendre plus, je te conseille l’excellent documentaire Dans l’ombre de la Motown, qui met en lumière les musiciens et artistes qui ont contribué à l’histoire de ce label peu ordinaire.

Prends soin de toi,
LCS

golden-blog-awards-le-toaster

, 1 Commentaire

Cultive également ton style avec notre ami Tostadora.fr