Pourquoi il ne faut pas traiter Stevie Wonder de fils de p*te

stevie-wonder

Tout d’abord, il y aurait probablement une armée de fans, dont moi, à vouloir venir te faire manger le bitume.

Mais ce n’est pas la seule raison. Stevie Wonder (de son vrai nom Stevland Hardaway Judkins) est une icône de la Soul : ses succès se comptent par dizaines, son influence auprès des artistes contemporains est indéniable, et le monde du rap lui doit également beaucoup (coucou Coolio et ton Gangsta Paradise).

Toutefois, son enfance n’a rien d’un conte de fées.

Né aveugle, il est le troisième fils de Lula Mae Hardaway, alors mariée à Calvin Judkin, un personnage fort peu recommandable, alcoolique et violent. La famille est installée dans le Michigan et les fins de mois sont très durs. Un soir, alors que les piles de factures s’entassent, Calvin rentre à la maison et semble avoir une idée lumineuse pour régler les problèmes financiers du foyer : il propose alors à sa femme de se prostituer. N’ayant guère le choix face aux menaces de son mari, elle s’exécute.

Elle s’enfuira peu de temps à Detroit avec ses enfants, sans savoir qu’un destin incroyable attendait l’un d’entre eux avec la Motown.

Des bisous (pas comme le père de Stevie), 
Prend soin de toi, 

LCS

Source

, Laisse un commentaire

Cultive également ton style avec notre ami Tostadora.fr