Incredibox : le beatbox qui fait le buzz

Plus besoin de s’évertuer à transformer sa bouche en boite de conserve pour faire soi-même du human beatbox. Incredibox est là, version 2 améliorée à l’appui. Le petit plus : des mélodies et des chœurs qui permettent de s’improviser compositeur.

Rappelez-vous de la version 1. Créée en 2009, elle avait déjà fait un carton sur le net en recevant notamment un Favourite Website Awards. Le principe était simple : une application réalisée en flash et accessible gratuitement. Elle permettait à l’internaute de composer une musique beatbox assez élaborée, à base de boucles superposées. Grâce à cette « application », chacun avait la possibilité de (re)composer un morceau du chanteur et musicien Incredible Polo. Côté développement, c’est le studio français de création graphique et multimédia So far so good qui s’était chargé de l’interface. En somme, des sons originaux, un concept amusant et une notoriété bosstée pour Incredible Polo, autant d’ingrédients pour une recette réussie.

Version 2

Le 1er mars dernier, Incredibox Incrediboxdévoilait  une version 2 qui a fait son effet. Cette fois, le concept est pensé plus en profondeur afin de permettre plus d’interactions, de partages et de communication autour du jeu. Plus qu’une simple application java, dorénavant l’internaute à affaire à un site web agrémenté de rubriques qui donnent accès à la composition beatbox mais aussi à des goodies (pour les fanatiques de la première heure) et à des partages en tout genre. Phénomène de gamification oblige, le jeu devient encore plus ludique avec de nouveaux sons, des mélodies et plus de choix à tous les niveaux. La plupart des rédacteurs d’Else et Esse ayant testé l’appli sont littéralement restés scotchés à Incredibox. Sans être addictive comme peut l’être un vrai jeu, l’application propose quelques objectifs à remplir afin de débloquer des bonus fort sympathiques (coup de chapeau aux transitions).

Pour les plus doués, un bouton d’enregistrement est mis à disposition dans le but de dédicacer et de partager ensuite sa composition, notamment sur Facebook. En fouinant un peu, il est désormais possible de trouver toutes les informations concernant la création de l’application et l’aspect marketing. De cette façon, on ne peut pas rater les statistiques. Incredibox comptabilise 400.000 visiteurs par jour, près de 130 000 fans sur la page Facebook et autant d’aficionados. Bref, un vrai coup de projecteur sur Incredible Polo et sur sa musique à la fois jazzy et pop mais également sur le studio de création stéphanois.

Perspectives

Au-delà d’un jeu ludique, c’est finalement une technique efficace pour se faire connaitre et pour gagner un peu d’argent. C’est un mélange de carte de visite, avec toutes les informations essentielles à un début de notoriété, et de plateforme publicitaire. Et ce car les entreprises, les sites, les blogs et tous ceux qui le souhaitent peuvent réserver un espace dans le bandeau du site en échange de 60 euros hors-taxes pour un mois, 300 euros HT pour six mois et 480 euros HT pour 12 mois. Sachant que la limite est de 30 espaces de réservation, il est facile de se faire rapidement un petit pécule. En attendant la version 3, que chacun se massacre les oreilles librement avec des sons buccaux.

, Laisse un commentaire

Cultive également ton style avec notre ami Tostadora.fr