Faut-il aller voir La Nuit au Musée 3 ?

nuit-au-musee-3_

Métro Charles de Gaulle Etoile, 19h45. Les courants d’air glaciaux des couloirs de la station me rappellent une énième fois que cette fin de mois de janvier est particulièrement vigoureuse.

Direction Le Club Etoile, passage au toilettes (froid oblige), et direction le balcon. Quitte à voir un film dans cette salle, autant se mettre dans les meilleures dispositions. J’en profite dédicacer une pensée affectueuse à l’épaisse chevelure de la dame qui est venue s’assoir devant moi une fois le film commencé.

Que penser de La Nuit Au Musée 3 ? Etait-il vraiment nécessaire, après 2 premiers épisodes plutôt réussis ? Plutôt que de passer le film en revue (je te laisse le découvrir par toi-même), je te propose trois raison d’aller le voir et trois raisons de ne pas y aller.

3 raisons d’aller voir La Nuit Au Musée 3

– le film est une vraie bonne comédie familiale comme on n’en fait plus beaucoup. Cela peut paraître anodin, mais les films qui permettent d’amuser les plus jeunes sans donner l’impression au plus âgés d’être pris pour des abrutis sont à ce jour assez rares. Les films sont aujourd’hui tellement ciblés que rares sont ceux qui proposent un double niveau de lecture : dans La Nuit au Musée 3, on passe sans problème du singe qui fait pipi sur les 2 personnages miniatures à une blague sur les juifs.

on ne s’ennuie pas : le film se laisse apprécier du début à la fin, réserve quelques bonnes surprises et idées (un caméo réussi, une incursion dans un tableau incroyable mais trop courte), et disperse des références à la culture geek, classiques mais efficaces.

c’est le dernier film tourné par Robin Williams. Décédé en 2014, l’acteur a bercé l’enfance de toute une génération avec une panoplie de personnages déjantés comme Mrs Doubtfire, Jumanji ou encore Le Baron du Münchhausen, moins souvent cité mais que je recommande chaudement. Il s’est aussi illustré dans des rôles bien plus sombre, comme dans Insomnia ou encore Photo Obsession. Une dernière occasion de le voir en chair et en os ! Le film présente également l’une des dernières apparitions de Mickey Rooney.

3 raisons de ne pas y aller

les bonnes idées que j’évoquais plus haut ne sont pas assez nombreuses ! Au vu des moyens déployés, du casting, et de l’inventivité de ses prédécesseurs, La Nuit au Musée 3 pouvait faire beaucoup, beaucoup mieux.

– globalement, le scénario n’est clairement pas le point fort du film. On est dans le déjà-vu, dans le classique de chez-classique, sur une architecture très semblable aux deux premiers . Mais va-ton voir La Nuit au Musée 3 pour son scénario ?

– j’ai beau être un grand sentimental, les histoires de relations père-fils si chères au cinéma hollywoodien sont assez lourdes, surtout quand elles sont mal exploitées. On est loin de la catastrophe, car elle se situe dans la continuité des deux premiers volumes, mais elle reste finalement assez pauvre par rapport à la place qu’elle occupe.

En conclusion, nous sommes ici sur une comédie pop-corn qui s’assume, en deçà des précédents opus certes, mais qui a le mérite d’être efficace. En ces temps moroses, c’est déjà pas mal !

, Laisse un commentaire

Cultive également ton style avec notre ami Tostadora.fr