Comment Régine a inventé les boîtes de nuit

La semaine dernière, alors que je mesurais mon potentiel d’attraction sur un dancefloor quelconque, je rencontre Régine. Mais si tu sais, la vieille rousse avec un visage de bassine fondue au coin du feu.

Au cours d’une pause clope, la belle me conte ces exploits d’antan (vérifiés sur Wikipédia évidemment).

~~ T R A N S P A R E N T ~~<br /><br /><br /><br /><br />
            cow<br /><br /><br /><br /><br />
Not my gif, just my edit<br /><br /><br /><br /><br />
Source

Nous sommes en 1953. Régine commence à en avoir ras la perruque  des interludes disgracieuses entre deux chansons de jukebox. Alors, au Whisky à Gogo, son bar de l’époque, elle se met à peindre les lumières de toutes les couleurs et à faire n’importe quoi avec l’interrupteur :

J’avais peint les lampes de couleurs différentes et je m’amusais à faire des effets en tapotant sur le tableau électrique…

lights animated GIF

Puis elle s’attaque à la musique. Et c’est à ce moment que tu pleures.

Dans un coup de sang terrible, elle vire le juke-box , met un double tourne-disque à la place et passe aux manettes :

« Pour que les types cessent de mettre des slows et d’ennuyer tout le monde en roulant des pelles à leurs copines pendant des heures »

Oui ton cerveau a du mal à analyser.

« Et donc ça veut dire que… L’ambiance des boîtes Dijonnaises… Tata Jacqueline qui danse le madison aux cinquante ans de ma mère… Le bal des pompiers… Tout viendrait donc de… »

Oui tu as bien compris, Régine a inventé la discothèque (même si selon certains elle mitonne un peu et aurait simplement importé l’idée de Londres et des Etats-Unis).

Bisou stromboscope,

G.

Ps : Ah, et devine d’où vient l’idée du « carré VIP »…

Source (merci Candice)

golden-blog-awards-le-toaster

, Laisse un commentaire

Cultive également ton style avec notre ami Tostadora.fr