Pourquoi Jean Gabin n’a jamais mangé de tartiflette

jean-gabin-tartiflette

Les jours raccourcissent à vue d’oeil, le froid s’installe, et tu entends déjà la douce mélodie du fromage fondu recouvrant la pomme de terre. Pourtant, si la raclette est une recette traditionnelle bien installée, la tartiflette est quant à elle plutôt récente.

En effet, la légende voudrait que la tartiflette ait été inventée durant les années 80 par le Syndicat Interprofessionnel du Reblochon, avec le but avoué de booster les ventes dudit fromage (que j’ai toujours prononcé « roblochon » pour ma part). Bien entendu, le principe de la tartiflette n’est pas nouveau en soi, reposant en grande partie sur la Péla, un gratin de pommes de terre aux lardons, typique de Haute Savoie.

SAUF QUE : il semblerait que le Syndicat du Reblochon  nie les faits et ne soit pas à l’origine de cet acte. L’ami Slate relate en effet qu’un producteur n’arrivant pas à revendre son stock de reblochons (on était en pleine crise de surproduction) eut l’idée d’introduire du reblochon dans une recette de gratin de pomme de terre. La recette ne tarde pas à attirer l’attention d’un restaurateur, qui en fait sa spécialité. Le bouche à oreille et le côté accessible de la recette feront le reste.

Au final, ce n’est pas tant le fait que la recette ait été inventée par le Syndicat du Reblochon, par un producteur ou par un restaurateur qui est important. L’important, c’est qu’une recette datant de moins de 40 ans soit parvenue à se tailler une place de choix parmi les plats d’hiver, au même rang (aussi bien symbolique qu’affectif) que des plats bien plus anciens, atteignant l’inattaquable statut de « doudou ».

Une seule certitude : Jean Gabin tire la gueule, car il n’en aura jamais mangé.

Je te quitte en te laissant méditer sur cette phrase 4.0 prononcée par Maria de la cantine : « tu ne m’as pas configuré le Cantal, Jésus ! » (les noms et faits sont 100% véridiques).

Prends soin de toi,
LCS

, Laisse un commentaire

Cultive également ton style avec notre ami Tostadora.fr