Les 101 Dalmatiens étaient-ils vraiment 101 ?

101-dalmatiens

En voilà, une question existentielle !

Après avoir re-re-re-regardé le film, je me suis rendu compte qu’il était impossible de les compter. Joie de l’animation et de la multiplication des petits chiens (encore mieux que Jésus et ses petits pains).

Si l’on reprend l’histoire, Roger et Anita on chacun un Dalmatien : Pongo et Perdita.
On est à 2.

Plus tard, Perdita accouche (la rédaction précise que l’on parle de mettre bas quand il s’agit d’animaux). Une grosse portée de 15 chiots tout de même ! Bon, ils n’ont pas vraiment de noms, parce que c’est chiant. À part quelques uns pour lesquels Disney a développé une personnalité : Lucky, Patch, Rover, Rolly, Penny, Freckles, Pepper et Spotty.

Donc on est à 17 chiens.

Plus tard, Horace et Jasper kidnappent les chiots et les enferment dans le manoir de Cruella (pour pouvoir se faire un manteau trop swag plus tard). Et là, y a plein de chiots ! 84, même !

Ce qui au total fait 2 + 15 + 84 = 101 ! Le compte est bon !

Maintenant que je viens de te prouver que je sais à peu près compter, je vais t’en dire un peu plus sur ce film. Les 101 Dalmatiens, c’est un Disney de 1961. Quand on y repense, le studio était vachement en avance sur son temps. Mais là, gros problème : comment animer une centaine de chiens ? Au-delà des chiens, il y a leurs tâches à animer également. Par exemple, Pongo compte 72 tâches, Perdita 68 et en moyenne 32 pour les 99 chiots. Au total, 3 308 tâches que tu multiplies sur toute la durée du film et on arrive à 6 469 952 tâches ! Véridique.

C’est Ub Iwerks, responsable des procédés spéciaux de production qui a trouvé la parade : la xérographie. Dérivé de « Xerox », la célèbre compagnie de photocopieuses. Le principe est relativement simple, mais à l’époque c’était un énorme bond en avant : grosso-modo, on photocopiait les animations pour les reproduire. Gain de temps et également d’argent.

Notons qu’à l’époque, Disney évitait de dessiner des tigres (jusqu’au Livre de la Jungle) parce que les rayures, c’est relativement casse-couille à animer. Notons également que tous les studios concurrents évitaient d’utiliser des dalmatiens dans leurs productions.

PS : Ah, et les dalmatiens c’est mignon et tout, mais ça a un sacré caractère de merde.
PPS : Ah oui, dans le film, Horace et Jasper ne sont autre que Dr House et Arthur Weasley. Huhu.

Bien à toi,
Tim

, Laisse un commentaire

Cultive également ton style avec notre ami Tostadora.fr