Plus de chances de survivre à un crash d’avion que de cliquer sur une bannière

Parmi les innombrables artifices dont tu uses en soirée pour emballer de la chef de projet mal-endimanchée, il y a l’anecdote. Un joli moyen de te faire mousser pour pas cher. La prochaine fois, au lieu d’en utiliser une cent fois citée (accompagnée du fameux « selon une étude américaine ») dégaine plutôt celle-ci : « Hey Madame, savais-tu que l’on a 475 fois plus de chances de survivre à un crash d’avion que de cliquer sur une bannière ?! ». Enchaîne direct après : « et aussi 31 fois plus de chances de gagner au loto et 279 plus de chances de grimper jusqu’au sommet de l’Everest » (tavu). A tous les coups elle quitte son agence digitale foireuse et vous vous envolez pour Bora-Bora le lendemain. Merci qui ?

Bisou. Georges.

Tu doutes ?!

, Laisse un commentaire

Cultive également ton style avec notre ami Tostadora.fr