Pour le meilleur et pour le pire : comics et mariage gay

C’était le 9 mai : Barack Obama a déclaré qu’il soutenait le mariage homosexuel. A six mois de l’élection présidentielle, certains diront que ce n’est que stratégie politique, plus que réelle conviction.

C’est un grand boom dans l’Histoire de la plus grande démocratie moderne, qui ne tarde pas à s’attirer les foudres des plus conservateurs. Aussitôt, l’industrie du comic book et les majors s’approprient le mariage gay, en commençant par Marvel.

Des héros ou personnage homosexuels, il y en a dans les comics. Mais ceux-ci sont toujours restés minoritaires, stigmatisés plus qu’acclamés. L’annonce de la position d’Obama en faveur du mariage gay, était l’occasion de frapper un grand coup.

Marvel sort Northstar du placard 

Tout d’abord, Marvel. L’éditeur a choisi un personnage des X-Men : en effet, ces derniers sont ce qui reflète le mieux la société dans l’univers Marvel. Un peuple en marge, détesté de tous car un de leurs gènes est différent, faisant d’eux des mutants. Après la destruction du manoir du Professeur Xavier, ils décident de s’installer à San Francisco. Ce choix n’est pas anodin. San Francisco est en effet la capitale gay des Etats-Unis, la ville où tout le monde est accepté et où l’on prône les différences.

Chez les X-Men, le héros Northstar (Véga en français) est gay. Et depuis longtemps. Ce n’est pas un personnage emblématique de l’équipe, mais il a un grand potentiel. La Maison des Idées se dit alors : « Northstar est gay, Obama veut légaliser le mariage gay, donc on va le marier ». Une très bonne chose, en effet.

Sauf que Marvel a décidé de ne pas trop se mouiller. Pourquoi ?

Parce que Northstar, n’est pas « American born ». Son identité civile répond au sobriquet de Jean-Paul  Beaubier : il est Québecquois. Canadien et Français. On veut bien se mouiller, mais pas trop quand même.

Reste à voir si l’union de Jean-Paul et son dulciné Kyle Jinadu tiendra longtemps ou finira mal comme 90% des mariages dans les comics.

(Le mariage, c’est dans Astonishing X-Men #51, si vous voulez en savoir plus).

La réponse de DC

Alan Scott et Samuel. Et la demande en mariage.

Alan Scott et Samuel. Et la demande en mariage.

Suite à cette annonce et l’engouement provoqué, DC Comics fit de même. En effet, hors de question de se faire doubler par le concurrent, déjà que DC/Warner ne peut pas lutter contre le succès des Avengers.

Et si Marvel a choisi un héros Québecquois, DC a choisi un héros on ne peut plus américain : Green Lantern.

Mais attention ! Pas le Green Lantern qu’on connaît bien, pas Hal Jordan le héros macho et borné.

Non, on va prendre le tout premier : Alan Scott (le grand blond en vert sur l’image)

Pour vous resituer un peu, Alan Scott est le Green Lantern des débuts. Dans l’univers DC de base, il a la soixantaine, deux enfants (dont l’un est gay et méchant), et fait partie de la Justice Society of America : l’équipe des vieux mentors. Avec le reboot de septembre, l’équipe des vieux héros a disparu, mais son retour était prévu pour mai dans une version plus jeune (et dans un univers parallèle).

Dès ce mois-ci, on a pu donc voir la demande en mariage d’Alan Scott, grand chef d’entreprise américain, à Samuel, l’homme qui partage sa vie.

Cette fois, on ne se demande pas si le mariage va mal finir : SPOILER le train dans lequel les deux amants se trouvent explose à la fin du récit… SPOILER

Encore une fois, reste à voir comment se dérouleront les choses. On peut également se demander si DC se mouille plus que Marvel : Alan Scott n’est pas dans l’univers principal dans lequel s’inscrivent la plupart des héros.

Le comic book ayant toujours été un reflet de la société, que se passera-t-il si, finalement, le mariage gay n’est pas adopté ? On est en droit de se demander si la ligne éditoriale des majors changera en conséquence. 

, Laisse un commentaire

Cultive également ton style avec notre ami Tostadora.fr