Le phénomène des nuits insolites

Focus sur un phénomène qui se répand à la vitesse de la lumière : les nuits insolites.

Le monde est en quête de réenchantement, nous le savons déjà. Pour ce faire, chacun a sa méthode: adrénaline pour les uns, calme plat pour les autres, cocooning et renforcement de la bulle personnelle pour d’autres encore. Globalement, on aime tabler sur les valeurs universelles, et parmi celles-ci, le retour à la nature est en bonne position.

Le ton a été donné il y a une grosse décennie avec le phénomène de l’accrobranche. Se balader à des hauteurs vertigineuse, se prendre pour Tarzan qui aurait mangé un écureuil, voir les choses d’un autre angle, et affronter le vertige, une des peurs les plus primales qui soient, telles sont les sensations offertes par la discipline. Une pratique qui a fait ses preuves et donné naissance à d’autres concepts, comme les désormais célèbres cabanes dans les arbres. Un concept simple de prime abord, mais comme toujours, il fallait y penser. Les raisons d’un tel succès ? Eh bien tout d’abord, le retour à une certaine communion avec la nature : évidemment, il y a toujours le camping, mais en matière de cadre insolite, on peut mieux faire. Le principe de la nuit insolite, c’est justement de proposer une expérience où se marient très souvent intimité et cadre hors du commun (on reste dans un monde de sensations fortes), où la trace de l’Homme ne se fasse pas trop ressentir. Bon, certains concepts sont franchement étranges, mais si vous ne voyez aucun inconvénient à dormir dans un tube digestif (et l’anus qui va avec), pourquoi pas. Ensuite, il y a également des raisons plus « primaires ».

De ce point de vue, la cabane est particulièrement évocatrice : c’est bien évidemment le retour en enfance (ah, la nostalgie), un sentiment qui n’a pas de prix (la cabane en a un, en revanche) avec le confort que peut offrir une vraie cabane solide, bien loin de celles que l’on a pu construire étant petits. Mais l’imaginaire reste intact. De nombreuses offres ont vu, le jour, il n’y a qu’à rechercher « nuits insolites » sur le web. Des dizaines d’offres, allant de gites en pleine campagne, à la montagne (les pods, sortes d’Igloos modernes, doivent vraiment valoir le coup), en passant par des hotels en bonbon, dans le noir, dans la glace, chacun peut désormais y trouver son compte.

Dans cette jungle des hébergements insolites, l’un des derniers concepts en date est celui des Maisons Bulles. Comme son nom l’indique, ce gite avec 2 chambres bulles (on tape vraiment dans le très intime, et c’est tant mieux) nous propose donc de dormir dans une bulle. Avec évidemment tout ce que la bulle peut évoquer, du simple espace vital régénérateur à renaissance. La Maison Bulle est peut être une des offres actuelles qui cristallise le mieux la tendance et les attentes, tout en étant évocatrice de valeurs universelles et fortes : la nature, la mère et l’amour (oui, car les maisons-bulles s’adressent en priorité aux amoureux).

Surfant sur cette vague des nuits insolites, des campagnes brillamment orchestrées ont vu le jour, comme l’Hotel Faktum, un faux site aux allures d’hôtel de luxe proposant de passer la nuit dans la peau…d’un SDF. Une « une expérience unique au coeur de la misère », pour reprendre cette expression de Nuits-Insolites.fr, le blog consacré aux hébergements insolites en France et dans le monde. avec tous les formats de « chambres », (pont, squatt, forêts, etc. ). A méditer…

Bref, les nuits insolites semblent s’être imposées comme une nouvelle tendance en matière de voyage. Si certaines proposent des expériences extrêmes et/ou lointaines, de nombreux gites et hotels proposent simplement de s’évader le temps d’une ou plusieurs nuits. Nostalgie, sensations fortes, ou tout simplement calme et romantisme, les nuits insolites promettent encore de belles découvertes, d’autant que la créativité des hôtes semble ne jamais s’épuiser. Et vous, vous partez où cet été ? 

Crédits Photos : Maisons-Bulles

, Laisse un commentaire

Cultive également ton style avec notre ami Tostadora.fr

Dans le même goût :

  • Le string, de l’antiquité à nos fesses26 juillet 2017 Le string, de l’antiquité à nos fesses De l'Amazonie aux plages de Rio, de New York à Paris, du cache-sexe au montre-fesses, l'histoire du string est aussi celle de la femme moderne, dans […]
  • 5 choses que tu ne savais pas sur les palmiers18 mars 2015 5 choses que tu ne savais pas sur les palmiers En ces temps de retour des beaux-jours (entre deux semaines de pluie), il est temps revenir aux tranches de pain grillé qui font plaisir. Les […]
  • Le réenchantement du monde29 février 2012 Le réenchantement du monde Le réenchantement du monde, en voilà une mission qu’elle est belle ! Et qui va s’en charger ? Une chose est sûre, le réenchantement a aujourd’hui […]
  • Nostalgie et néostalgie : des différences de taille13 mars 2012 Nostalgie et néostalgie : des différences de taille Le réenchantement du monde est en marche. Pour se réenchanter, quoi de tel qu'une bonne dose de passé pour oublier les problèmes du présent. […]
  • Sois crédule, nom de non ! 30 mai 2012 Sois crédule, nom de non ! Nous l'évoquions dans l'article consacré au storytelling : le destinataire du message se retrouve généralement dans un état de suspension […]