Je peux pas, j’ai poney !

poney

Le Poney est l’animal le plus sexy du monde (après les licornes), comme chacun le sait.

Tant et si bien que l’équitation sur poney est l’un des motifs plus invoqués lorsque l’on doit quitter son travail plus tôt, éviter une discussion houleuse, ou encore refuser poliment de se rendre à une soirée avec des gens qui nous font royalement chier. Pour la petite histoire, « je peux pas j’ai poney » est un dérivé de « je peux pas, j’ai piscine », popularisé dans les années 90 par les Guignols, à l’époque où Laurent Baffie, co-animait l’émission Nulle Part Ailleurs. Visiblement peu à l’aise, il était caricaturé comme étant systématiquement à la recherche d’une vanne, et finissant par rétorquer « J’peux pas, j’ai piscine« , en référence à l’une de ses répliques courantes. 

Mais surtout, le Poney a tellement traversé la Manche qu’il ne sait plus où il habite. Tout débute en France, avec le mot « poulenet », qui n’est autre que le diminutif de poulain. Chez les Angliches, il est devenu pony. Et quand il est revenu en France, on a jugé bon de lui ajouter un « e ». A noter que la femme du poney s’appelle officiellement la ponette (sisi), ce mot datant d’une époque où l’on écrivait « ponet ».

Allez je file, j’ai muscu.

Prends soin de toi,
LCS

, 1 Commentaire

Cultive également ton style avec notre ami Tostadora.fr