La veille sur Internet : les réseaux sociaux

réseaux-sociaux

Les flux RSS sont pratiques. Mais comme nous l’avons vu, le système peut vite s’avérer chronophage. Et comme personne n’a la science infuse, connaître l’ensemble des sources possibles est inhumain. Les réseaux sociaux résolvent une partie du problème en vous permettant tout simplement de « profiter » de la veille des autres.

Je suis conscient qu’écrire en février 2012 que l’on peut faire de la veille sur les réseaux sociaux, c’est arriver avec environ 5 ans de retard. Mais le principe semble évident pour les plus aguerris, n’oublions pas que certains ne font que découvrir le potentiel des réseaux sociaux.

Twitter, le plus expert

Si les fonctionnalités de Facebook ont évolué, Twitter reste aujourd’hui le plus efficace pour obtenir les informations les plus fraîches et les plus pertinentes, et ce pour plusieurs raisons :

-vous choisissez à qui vous vous abonnez

-le discours global y est plus expert

-un même acteur peut poster plusieurs fois par jour sans pour autant spammer le fil d’actus

-la veille peut être affinée par un système de listes et via les hashtags.

-n’étant pas réellement ami avec la plupart de vos abonnements, se désabonner crée rarement d’incident diplomatique.

-la plupart des journalistes et des acteurs majeurs de chaque domaine y sont présents

RMC, seule radio d’info à diffuser sa matinale en live vidéo (tinyurl.com/7lgmpdk) . Incroyable succès. Merci à tous

— Jean-Jacques Bourdin (@JJBourdin_RMC) Février 23, 2012

Tweet de Jean-Jacques Bourdin

-le format d’un tweet est plus court, ce qui empêche toute fioriture autour d’un post. Le message est donc plus direct

Ainsi, que ce soit en politique, réseaux sociaux, sciences ou encore nouvelles technologies, Twitter permet d’être à la pointe.

Facebook, le plus mainstream

Facebook, de son côté a évolué dans le sens de Twitter en intégrant un système de listes, d’abonnements et de désabonnements, dans le but de rendre le fil d’actualités plus propre et pertinent. Reste que le spam est toujours présent, que le but n’est pas de se désabonner de ses amis, et que le réseau s’adresse davantage au grand public, le discours global s’avérant forcément moins expert. Le risque étant, pour le veilleur avide de nouveautés, de saigner des yeux en voyant ses amis poster des contenus vieux de plusieurs semaines, voire de plusieurs mois. Loin de moi l’idée de dénigrer Facebook, mais force est de constater qu’il est plus difficile d’y trouver l’intégralité des thématiques qui vous intéressent.
Le bouton « s’abonner » permet désormais de suivre l’actualité de n’importe quel utilisateur souhaitant rendre ses mises à jour publiques.

Et Google plus ?

Eh bien sauf dans le cas où certaines de vos sources ou amis se trouveraient uniquement sur ce réseau, j’ai encore l’intime conviction que Google plus ne fait encore que fournir des doublons. Partager quotidiennement des infos différentes sur trois réseaux relève du community management de haute voltige. En revanche, on saluera l’interface qui flatte l’œil et qui rend le message plus attractif.

Les réseaux professionnels.

On a tendance à les oublier, mais LinkedIn ou Viadeo sont également des réseaux sociaux. Si les buts premiers sont d’élargir son réseau professionnel et de s’offrir une belle vitrine en ligne, bon nombre de membres y partagent des liens et documents professionnels et souvent relatifs à la recherche d’emploi.

Tumblr :

Site de partage essentiellement basé sur les images et la vidéo, TumblR a littéralement explosé ces dernières années. Le partage rapide sous forme de blog/portfolio combiné avec la possibilité de s’abonner aux TumblR des autres permet d’accéder rapidement à une foule de contenus.

Exemple de tumblR dédié au retrogaming.

Pinterest :

Petit nouveau sur le marché, il mérite de lui consacrer un article. Ce sera chose faite d’ici peu.

Avec les flux RSS et quelques réseaux sociaux bien calibrés selon votre profil, votre veille devrait être plus que complète.

Reste à recouper les informations, à conserver les plus pertinentes d’entre-elles, à pouvoir mettre des contenus de côté pour les consutlter plus tard et éventuellement à partager les fruits de votre travail. Rendez-vous dans le prochain et dernier épisode !

, Laisse un commentaire

Cultive également ton style avec notre ami Tostadora.fr