Hommage au Moggy Aspi Show

moggy-aspi-show-hommage

Aujourd’hui, je rends hommage, une émission dédiée au jeu vidéo, qui tient une place particulière dans ma vie de Gamer.

J’ai découvert le Moggy Aspi Show en 2008, à une époque où l’offre était plus limitée qu’aujourd’hui en matière de vidéotests, et j’ai accroché quasi-instantanément. Je trouve tellement dommage qu’ils aient arrêté, ils tenaient vraiment quelque chose. Au début, c’était quasi-insupportable, parce qu’ils passaient leurs temps à avoir des fous-rires, et sur la fin, ça devenait moyen : je trouvais qu’a contrario, ils se prenaient de plus en plus au sérieux, il n’y avait plus le petit truc frais, et je les suspectais de moins oser dire du mal des jeux parce qu’ils en avaient reçu de la part des éditeurs. Ce que je comprends, ce n’est pas évident à gérer. 

Mais bref, si je parle du MAS (pour les intimes), c’est surtout pour m’attarder sur la période qui se situe entre les deux, et qui m’aura valu bon nombre de fous rires : entre les chefs d’œuvre de médiocrité, les tests rétro, et les dossiers débiles (les Roux dans le jeu vidéo, les faces de pet dans les jeux vidéos), le MAS a vraiment connu de grands moments. Il y avait également la vidéo sur Prisonner of Power, qui m’a inspiré ce toast au sujet de l’intelligence artificielle. Tu es rapidement embarqué dans leurs délires, et tu as vraiment l’impression d’être avec une bande de potes, ce que peu de testeurs parviennent à faire. Et puis il y avait le fameux « des muscles et des guns », dès qu’un jeu faisait preuve d’une virilité exacerbée, comme Resident Evil 5.

Je me souviens avoir découvert le Moggy ASPI Show grâce à un délire, celui de la « petite note triste »  quand tu perdais dans un jeu (je crois que c’était Bionic Commando). Un ami m’en avait parlé durant toute une soirée, et je n’ai pas été déçu. Mais surtout, cette émission a été l’une des premières à me faire comprendre que le jeu vidéo n’est pas un loisir de looser et qu’on peut s’y intéresser sans être un gros nerd : pour la dimension culturelle d’une part, et pour les émotions et sensations qu’il procure d’autre part.

Certains ont certainement fait plus riche, plus sérieux, plus approfondi, mais un coup de cœur, ça ne se calcule pas !

Longue vie au MAS, vous me manquez les mecs !

Pour voir les vidéos du Moggy Aspi Show, c’est sur leur chaine. 

, 2 Commentaires

Cultive également ton style avec notre ami Tostadora.fr