Steve Jobs, Pixar et Lucasfilm : le trio gagnant

On ne démontrera plus l’influence qu’aura eue Steve Jobs dans le monde de l’informatique et des nouvelles technologies. En combinant ingénierie, ergonomie, perfectionnisme et puissance marketing, il a profondément marqué les usages du monde d’aujourd’hui (ce qui ne m’empêche absolument pas de penser que ce devait être une sacrée enflure au quotidien). Jobs est pourtant beaucoup moins connu pour son action dans un secteur qu’il aura permis de faire exploser, à savoir l’animation.

En 1986, il rachète en effet Pixar, une société de matériel de rendu dont le principal client était Disney, à un George Lucas en mal de trésorerie (oui, ça lui est arrivé). Jobs injectera des millions de dollars et convertira progressivement Pixar en Studio d’animation ; finalement, en 1991, le studio signe un contrat avec Disney pour la production de 3 films d’animation, dont Toys Story (suivront Millet une pattes et Toys Story 2). Tout ça pour se faire racheter par Disney en 2006, au même titre que Lucasfilm en 2012, et avoir potentiellement droit à Zach Effron dans Star Wars 7 [EDIT : finalement on l’a pas eu, yipikayeahhh !].

Source

, 3 Commentaires

Cultive également ton style avec notre ami Tostadora.fr